Qu’est ce qu’un inventaire en comptabilité ?

Publié le : 03 décembre 20214 mins de lecture

Une entreprise doit planifier des travaux d’inventaire comptables quand sa date de clôture avance à grands pas. Ceux-ci doivent être bien planifiés et respectent une procédure quasi-universelle. Un site internet professionnel vous propose ses recommandations sur la planification des travaux d’inventaire en comptabilité.

L’organisation des travaux d’inventaire comptables

Avant de démarrer la procédure des travaux d’inventaire, il est préférable d’avoir saisi la totalité des pièces justificatives de l’exercice comptable. Il s’agit de la comptabilisation des déclarations de T.V.A, des factures de ventes, de la saisie des factures d’achat. Cela comprend également la comptabilisation des charges de personnel. Arrivé à ce stade, c’est mieux de bien faire la saisie d’un relevé bancaire, y compris celle d’une facture.

L’étape de planification des travaux d’inventaire est habituellement spécifiée par l’édition d’une balance comptable générale avant inventaire. Celle-ci sera gardée et annotée durant les travaux de révision. Elle est habituellement nommée « balance comptable de révision » ou « balance comptable provisoire ».

La détermination de la valeur d’inventaire de quelques composants

Il s’agit de la partie la plus fragile à entamer. La branche comptable de l’entreprise, potentiellement soutenue par son Expert-Comptable, va devoir estimer la valeur d’inventaire de quelques composants. Le tout favorise la confrontation de ces derniers à leur valeur comptable. Si ces composants ne possèdent plus de valeur, ce sera mieux d’en évaluer. Cela est nommé des régulations d’inventaire.

Celles-ci favorisent la conformité au principe d’image fidèle. Quelques éléments doivent être estimés à la clôture de l’exercice comptable et être confrontés à leur valeur comptable. Il s’agit d’immobilisations, de créances clients et de stocks. Pour terminer, quand l’entreprise mérite quelques risques à la clôture de l’exercice, c’est mieux de se demander la possibilité de constituer une provision.

La comptabilisation de divers impôts

Ayant vu le jour à partir de la saisie des écritures d’inventaire, l’entreprise pourra évaluer et ravitailler dans ses comptes quelques impôts. Il peut s’agir de la comptabilisation de la C3S (Organic), de la taxe sur les véhicules de tourisme (TVS), de la Taxe sur la Valeur Ajoutée… Pour terminer, l’entreprise devra comptabiliser son résultat fiscal et effectuer la comptabilisation de l’impôt sur les bénéfices.

La condition est qu’elle soit assujettie à l’impôt sur les sociétés. Quand l’ensemble de ces phases aura été réalisé, l’entreprise pourra publier une balance définitive. Par ailleurs, elle pourra débuter son boulot de dressage des comptes annuels (compte de résultat, annexe et bilan). Ce sera mieux, bien sûr, de les vérifier à l’avance.

Comment réaliser ses factures en ligne ?
Comment automatiser ses devis ?
Pourquoi la comptabilité d’une entreprise en cruciale ?

Plan du site